page-images-analyst-coverage

Projet Harvey-Tuttle

Un programme de forage initial de 13 165 m a été complété en 2010 avec l’objectif d’effectuer des essais de forage sur les anomalies magnétiques coïncidant avec les formations ferrifères sur la propriété.

Les résultats de teneur significatifs du programme 2010 incluent une teneur ferrifère de 30,3 % en fer total (FeT) pour un intervalle entre les carottes de 168,4 m et trois autres intervalles de plus de 92 m de longueur à contenu supérieur à 32 % de FeT. Parmi les 26 trous de forage, il y en a dix (10) à 35 mètres d’intervalle avec une teneur supérieure à 30 % de FeT.

Les longues intersections des carottes riches en fer reflètent de façon typique les parties structurellement épaissies des gisements ferrifères à plis complexes caractéristiques du district ferrifère de Fermont (FIOD). En raison du fait que la structure complexe n’est pas parfaitement comprise, certains trous de forage ont pu être forés, du moins en partie, en aval-pendage. Des forages supplémentaires seront nécessaires afin de déterminer la géométrie de la formation ferrifère avec plus de précision. Les résultats de la première phase de forage au diamant aideront Champion à cibler les zones minéralisées offrant le plus de potentiel pour une définition plus poussée des ressources.

Avec tous les résultats d’essais de forage reçus en 2012, Champion à débuté la modélisation numérique du gisement ferrifère et a mandaté P&E Mining Consultants Inc. de Brampton Ontario pour calculer un instrument national 43-101 conforme à l’estimation des ressources minérales inférées, laquelle a été annoncée le 28 février 2011. Le total des ressources minérales présumées à Harvey-Tuttle est estimé à 717 millions de tonnes à teneur de fer total de 25,0 % à un seuil de 20 %, ou 947 millions de tonnes à teneur de fer total de 23,2 %, à un seuil de 15 %.

Le programme de forage 2010 a été la première phase de forage à Harvey-Tuttle, où plusieurs cibles à l’échelle kilométrique ont fait l’objet d’essais. La moitié de la distance longitudinale prometteuse en anomalies de susceptibilité magnétique reste à être forée sur la propriété.