Operations1

Projet Powderhorn / Gullbridge

Les propriétés Powderhorn Lake et Gullbridge sont situées au centre de Terre‐Neuve. Champion possède 100 % de la propriété Powderhorn en accordant à Copper Hill Resources Inc., une société privée dont le siège est à St. John’s, Terre‐Neuve, une redevance de 1 %. En vertu de l’entente, cette redevance est assujettie au droit d’achat de Champion d’une réduction d’intérêt en tout temps en choisissant de payer à Copper Hill 1 million $ ou par l’émission d’un million d’actions ordinaires supplémentaires. Champion est également propriétaire de la propriété Gullbridge Base Metals, ayant récemment acquis sa participation à 100 % à compter de juillet 2013.

La minéralisation de style VHMS des propriétés Powderhorn et Gullbridge est encaissée par le Groupe Roberts Arm, une unité géologique régionale qui est l’hôte d’un nombre de gisement de classe mondiale, corps minéralisés de sulfure massif ayant connu une production antérieure; ex. les mine Buchans et Gullbridge.

En 2011, la Compagnie planifie de compléter un levé aérien électromagnétique en profondeur destinés spécifiquement aux terrains géologiques résistants et données magnétiques existantes complémentaires et de gravité sur la propriété. Deux des trois trous de forage ont été complétés sur des cibles améliorées ou plus éloignées du levé. De plus, la Compagnie à l’intention de compléter plusieurs lignes géophysique PP au sol pour délimiter l’étendue de la minéralisation de cuivre disséminée rencontrée dans des trous de forage antérieurs avec l’intention d’approfondir un ou deux trous à la région ciblée améliorée. Du forage au diamant est aussi prévu pour des 2 anomalies de gravité non testées sur la propriété.

Un rapport synthèse de 2007 par Copper Hill’s J.H. Akkerman (Ph.D.), parle de la propriété Gullbridge, laquelle est l’hôte de plusieurs occurrences de métaux de base qui incluent la mine Gullbridge qui a connu une production antérieure (4,35 Mt d’une teneur 1,24% Cuivre). De 1967 à 1972, Gullbridge Mines Ltd. a traité 3 millions de tonnes de 1,1% Cuivre (Upadhay et al., 1972) d’une minéralisation de type nourricier et en filonnet. Le rapport fait état que les réserves minérales historiques restantes à la Mine Gullbridge comprennent 1,6 millions de tonnes d’une teneur de 1,04% Cuivre (Gullbridge Mines Ltd., 1971). Le rapport stipule aussi qu’un tonnage additionnel de 90 000 tonnes d’une teneur variant entre 1% et 2% Cuivre est présent à l’indice Southwest Shaft. Le lecteur est mis en garde contre toutes références aux réserves et ressources sont de nature historique et ne sont donc pas conformes à la norme canadienne NI 43-101 actuelle.

Sur la propriété Powderhorn, un forage au diamant a intersecté jusqu’à 4% zinc sur over 0,6 mètre, et 3,1% zinc sur 5 mètres (épaisseur apparente). Des travaux d’exploration récents par Champion Minerals ont ciblé sur le zonage minéral, altération lithologique et caractéristiques géophysiques dans le but de diriger les travaux d’exploration vers une source VHMS potentielle de cette minéralisation. La compréhension du contexte géologique régional a été améliorée par un levé magnétique aérien effectué en juin 2007 par le gouvernement de Terre-Neuve.

Le nouveau modèle géologique de Champion suggère que les roches sédimentaires de grande étendue situées entre la minéralisation filonienne de cuivre au nord-ouest de Gullbridge et au sud-est de Powderhorn fait partie d’un synclinal régional ou graben à l’intérieur de la Formation Roberts Arm. Les horizons potentiels pour des accumulations de sulfure massif, disséminé, filonien peuvent potentiellement reposer immédiatement sous les roches sédimentaires.

Le nouveau modèle géologique de la zone Gullbridge-Powderhorn est remarquablement similaire à celui de la zone prolifique du Neves Corvo dans la Ceinture pyriteuse ibérique au Portugal, dans les deux contextes, géologique et métallogénique. Dans le Neves Corvo, les levés gravimétriques ont produit des données critiques nécessaires à la délimitation des horizons potentiels, amenant éventuellement à la découverte de ces gisements de métaux de base de classe mondiale.

Champion a utilisé une stratégie similaire en faisant un levé de gravité de terrain regional sur des zones potentielles and a synthétisé les données géologiques de mine existantes en modèle 3-D pour complémenter l’interprétation des résultats de levé gravimétrique. Les travaux décrits plus haut sont une continuité des travaux antérieurs.