Projet Round Lake

Projet Round Lake

Location :
Québec, Canada

Projet d’envergure mené conjointement par Champion Iron et Cartier Iron, la propriété de Round Lake est d’une taille de 16 826,93 acres et comprend 318 claims.

Situé au sud, le groupe de propriétés de Fermont Holdings est historiquement reconnu sous le nom des « propriétés Cluster 3 ». Aubertin-Tougard, Aubrey-Ernie, Black Dan, Jeannine Lake, Penguin Lake, Silicate-Brutus et Three Big Lakes font partie de ces propriétés.

Octroi d’une convention d’option pour les propriétés Cluster 3 à Cartier Iron Corporation

Le 28 septembre 2012, la compagnie accorde une option à Cartier Iron Corporation (« Cartier ») pour acquérir un intérêt de 65 % pour les propriétés Cluster 3. Afin de gagner son intérêt, Cartier doit faire des versements d’options de 1 million de dollars canadiens, émettre 2,5 millions d’actions ordinaires et engager des dépenses d’exploration de 6 millions de dollars canadiens au cours de la période d’option de quatre ans.

Lorsque Cartier aura gagné son intérêt de 65 %, une coentreprise sera créée pour engager des dépenses d’exploration additionnelles. Si l’une des deux sociétés ne finance pas son intérêt proportionnel dans la coentreprise, son intérêt sera dilué et lorsque son intérêt sera ramené à moins de 10 %, ses intérêts seront réduits uniquement à une redevance de 1 %. Cartier aura l’opportunité pour ramener la redevance de 1 % à 0,5 % en effectuant un paiement de 3 000 000 $.

Avant le 19 décembre 2013, il n’y avait pas de ressources minérales conformes au Règlement 43-101 dans les propriétés Cluster 3. Le 19 décembre 2013, Cartier a annoncé une première estimation des ressources minérales pour le projet du Penguin Lake.

Tel que mentionné par Cartier Iron, l’estimation des ressources minérales a rapporté 531,1 millions de tonnes classant 33,1 % FeT sur les ressources inférées dans les puits à une note de 15 % FeT.

L’estimation des ressources minérales a été effectuée par Abder Ladidi, P.Géo., un QP indépendant de MRB & associés (« MRB ») de Val-d’Or, au Québec, sur 10 forages totalisant 3 315 mètres, et complétée par Cartier au début de 2013.

Un résumé de l’estimation des ressources minérales et de la méthodologie d’estimation des ressources peut être consulté dans le communiqué de presse de Cartier émis le 19 décembre 2013 qui est disponible sur leur site Web au www.cartieriron.com et est également affiché dans les documents de Cartier au www.sedar.com.

Considérablement, les 10 forages qui définissent l’estimation des ressources minérales ne forent que la partie sud du gisement. Le dépôt se présente sous la forme d’une multitude de synformes fortement repliées qui produit une sorte de cuvette de roche peu profonde qui est l’hôte de la formation du fer.

Aucun forage récent n’a été réalisé dans la partie nord du gisement; cependant, la forte corrélation de la réponse magnétique à l’endroit où les surfaces de formation de fer et un trou de forage historique situé dans la partie nord-ouest du dépôt permettent la projection de la formation de fer modélisée et une estimation du potentiel cible d’exploration.

Le modèle 3D interprété de la formation de fer inclut 700 à 900 millions de tonnes supplémentaires de grades similaires comme le suggère la ressource actuelle inférée, principalement dans la partie non avalée du gisement au nord et au nord-ouest où des ressources supplémentaires pourraient être identifiées.

D’autres travaux à entreprendre par Cartier à court terme à Penguin Lake comprennent des études métallurgiques suivies d’une évaluation économique préliminaire afin d’établir les paramètres nécessaires au développement futur du projet.